Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/01/2015

Robert Manzon - interviewé par Johnny Rives


Video @ Team ATS Le Mans T- Robert Sarrailh - Fabien Sarrailh

Robert Manzon était le doyen français des pilotes de Grand Prix, le dernier survivant de la première saison du Championnat du Monde de F1, en 1950.  Il s'est éteint lundi 19 janvier, dans sa 97e année.  Il y a deux ans, Robert Sarrailh avait proposé à Johnny Rives de réaliser cet interview. Une belle idée. Un dialogue passionnant.

Classic COURSES

 

Robert Manzon.jpg

Robert Manzon par Jean Marie Guivarc'h - 19 jan 2015

Robert Manzon Ferrari 625 ecurie Rosier GP France 1954.jpg

Robert Manzon GP Pau 1954 - Ferrari 625 - Ecurie Rosier @ DR

Manzon.jpg

 Robert Manzon @ DR

 

Synchronicité

 

Lundi matin est décédé à l’âge de 97 ans Robert Manzon, le doyen des pilotes de Grand Prix (il était le dernier pilote survivant du premier championnat du monde de F1 en 1950) et l’un des derniers acteurs de l’épopée Gordini, dont les ateliers étaient comme chacun sait situés à Paris, boulevard Victor.

 

Lundi soir, Arte diffusait Le Convoi de la peur, film de William Friedkin, dont l’un des personnages principaux, interprété par Bruno Cremer, est un Français qui se nomme Victor Manzon.

 

En reliant ces deux faits sans aucun rapport, j’ai pensé au concept de synchronicité (ou coïncidence signifiante), développé par le psychiatre suisse Carl Gustav Jung : à savoir l'occurrence simultanée d'au moins deux événements qui ne présentent pas de lien de causalité, mais dont l'association prend un sens pour la personne qui les perçoit.

 

Certes, je vous l’accorde, il paraît délicat de préciser ce que cette coïncidence-là peut bien signifier. Même si certains pourraient se délecter en rappelant que le titre original du film en question est Sorcerer, soit en français « sorcier », sans doute est-il plus commode de voir cette « french connection » comme un pur hasard ; et d’apprécier simplement le fait de l’avoir perçue comme le clin d’œil inoffensif et rafraîchissant d’un esprit joueur et avide de légèreté, après le lest qui lui a été infligé depuis deux semaines.  

 

Olivier Favre

 

 

Publié dans Années 2010-2019, Manzon Robert, Pilotes | Commentaires (10) | |  Facebook | |

21/01/2015

Women in racing : Christine Beckers

 Itinéraire d'une femme rapide

cb.jpg

Il y a quelques mois est paru, assez discrètement, un livre que j'ai trouvé par hasard. Et qui m'a paru digne d'être évoqué sur Classic Courses. Déjà parce qu’ils ne sont pas si nombreux, les livres consacrés à une pilote du sexe dit faible. En son temps, il y eut « Pilote et femme » qui narrait l’histoire de Marie-Claude Charmasson dit « Beaumont ». Mais depuis … Ensuite parce que le parcours sportif de Christine Beckers (dont seul le prénom apparut longtemps sur les feuilles d’engagement et de résultats) traverse une époque magnifiée aujourd’hui (et à raison), mais qui n’en fut pas moins cruelle.

 

Olivier Favre

Lire la suite

18/01/2015

Polémiste et pilote.... mais quel pilote !

 JR_JPB avion1967.jpg

Depuis quelques années, chose peu banale pour ceux qui l’ont connu jeune, Jean-Pierre Beltoise affichait une gaîté qui reflétait enfin l’optimisme qui l’avait toujours habité. Cette bonne humeur était celle d’un homme s’étant totalement accompli à travers sa passion. Tout jeune, il ambitionnait sans doute plus de succès qu’il en a récoltés. Plus de gloriole aussi. La vie, qui ne lui a pas épargné les coups durs, n’a finalement pas voulu qu’il en soit ainsi. Des deuils éprouvants et son infirmité ont terriblement aggravé les difficultés qu’il voulait affronter. Son bras gauche diminué a constitué un handicap terrible pour la réalisation de ses ambitions. Handicap sur lequel il est toujours resté discret. Ce fut son élégance.

                                                            Johnny Rives

Lire la suite

Publié dans Années 1960-1969, Beltoise Jean-Pierre, Circuit, Courses, Pilotes | Commentaires (10) | |  Facebook | |

16/01/2015

"Hawthorn est vraiment très gentleman !" - Video GP F1 Maroc 1957

Est-ce déjà arrivé ?  Nous re-publions la note de François Blaise dont la diffusion a été abrégée par la triste actualité de ce début janvier. Elle le vaut bien !

Classic COURSES


Vous vous souvenez de Marie - Christine ? Elle nous a offert une superbe video des 24 heures du Mans 1956. La revoilà au Grand Prix du Maroc 1957. Elle filme en 8 mm les protagonistes du championnat du Monde F1 1957 qui vient de s'achever par le triomphe de Juan-Manuel Fangio sur sa Maserat 250 F.

Même si ce Grand Prix du Maroc 1957 ne compte pas pour le championnat du monde F1, tous les pilotes sont là. La course sera remportée par Jean Behra.  C'est l'avant dernière course de Fangio en F1. L'année suivante le même circuit verra Moss et Hawthorn y jouer le titre pilote. Au bénéfice de ce dernier.

Ce qui est véritablement extraordinaire dans ce document filmé, ces photos, cette lettre, c'est la spontanéïté de Marie - Christine et sa proximité avec les pilotes. Raison pour laquelle nous avons choisi de mettre la lecture de cette lettre en voix off sur la vidéo.

Même si la mise forme de ce type de document demande beaucoup de temps, nous espérons que les lecteurs de Classic COURSES apprécieront et remercions d'ores et déjà cette chère Marie-Christine et son "petit" frère François Blaise.

Olivier Rogar 

 

marie christine blaise,françois blaise,laetitia rogar,olivier rogar,classic courses,grand prix du maroc 1957,marocan grand prix 1957,video maroc f1,jean behra,maurice trintignant,peter collins,mike hawthorn,juan manuel fangio

 

Lire la suite

Publié dans Années 1950-1959, Circuit, Courses, Films, Media | Commentaires (24) | |  Facebook | |

13/01/2015

Désolé, M’sieur Beltoise…

Patrice Vatan nous a relayé la proposition de celui qui était connu sous le nom de  « Professeur Reimsparing » sur « Mémoire des Stands », de reprendre cette note du 26 avril 2011. Nous nous sommes empressés d’accepter pour partager et repartager avec nos lecteurs ce beau document.  Merci à eux, d’avoir eu la générosité de penser à nous. Eux dont on peut penser avec tristesse, mais non sans plaisir, qu’ils n’ont pas fini de parler de « lui ».

 Classic COURSES

Lire la suite

09/01/2015

Je me souviens de Jean-Pierre Beltoise...

Aujourd’hui, j’ai le blues… une tristesse que beaucoup, j’imagine, partagent en apprenant le dernier départ de Jean-Pierre Beltoise, un homme qui paraissait si solide … Au fil des ans, Jean-Pierre avait perdu plusieurs de ses amis pilotes en course, lui-même avait failli y perdre sa propre vie, mais voilà, « la camarde » nous attend tous un jour ou l’autre…

 Jacques Vassal

Lire la suite

Publié dans Années 1960-1969, Années 2010-2019, Beltoise Jean-Pierre, Pilotes | Commentaires (4) | |  Facebook | |

06/01/2015

Mort d'un frère: Jean-Pierre Beltoise

 jean-¨pierre beltoise,johnny rives,classic courses,jean behra,reims,monaco

Et puis, un jour, ce moment tant redouté finit par se produire, la mort d’un frère. C’est peu dire qu’une partie de soi s’en va. C’est en tout cas ce que j’éprouve avec la disparition de Jean-Pierre Beltoise. J’ai eu cette chance, au cours de ma vie professionnelle, de côtoyer de façon intime des pilotes de course avec lesquels je partageais la même passion. C’est elle qui nous réunissait, faisant de nous comme des frères. Jean-Pierre Beltoise était l’un d’entre eux, l’ainé. Il fut le premier dans l’ordre chronologique. Il fut surtout le plus décisif car tout est parti de lui. Avec Matra d’abord, bientôt rejoint par Elf, et à la tête de ces entreprises les deux grands capitaines que furent Jean-Luc Lagardère et François Guiter. Tous ont disparu aujourd’hui, laissant des vides béants dans l’histoire de la course automobile française. N’oublions jamais de rendre honneur à leur mémoire.

                                                           Par  Johnny Rives.

Lire la suite

Publié dans Années 1960-1969, Beltoise Jean-Pierre, Circuit, Courses, Pilotes | Commentaires (36) | |  Facebook | |

30/12/2014

Meilleurs voeux 2015 !

Voeux 20152.jpg

Au terme de cette année riche en évènements, le moment est propice à un  hommage Nous pensons à ceux qui font vivre ce site, qui lui consacrent du temps, lui prêtent leur plume, leur regard, leurs idées.  Des angles de vision différents, des cultures complémentaires, diverses périodes de prédilection ; autant de piliers qui font l'âme et la consistance de Classic COURSES. 

Merci à tous et à l'an prochain pour de nouvelles aventures et toujours de belles rencontres !

Olivier Rogar

 

 De gauche à droite et de haut en bas : Philippe Robert, Johnny Rives, Olivier Favre, René Fiévet, Olivier Rogar ( avec Bob Dance), Eric Bhat, François Blaise, Jean-Marie Chatelain, François Coeuret, Jean-Paul Orjebin, Jacques Vassal, Pierre Ménard, Dita Orlov, Richard Dallest, Luc Augier.

Nota : en cliquant sur l'image , elle s'agrandit.

Illustrations @ DR

Publié dans Années 2010-2019 | Commentaires (18) | |  Facebook | |

27/12/2014

Christian Bedeï

 20140912 Glasurit2aa.jpg

Ravi de savoir Christian Bedeï récompensé par des professionnels connaisseurs. Christian est un modeste ; il avait oublié de prévenir les copains. Du coup, on se sent obligé de le féliciter en public, quitte à le faire rougir !

Jacques Vassal

Lire la suite

20/12/2014

Glasurit, Bedeï, Bonaparte.

 20140912 Glasurit1.jpg

Napoléon 20141209 Shangrila.jpg

La sculpture était là. Du haut de son médaillon, la tête tournée vers la salle, l’empereur dominait le couronnement du photographe Christian Bedeï. Un troisième sacre n’est pas à la portée du premier venu. Pour un peu Napoléon aurait levé son célèbre bicorne.

Pour fêter la dixième édition du calendrier Classic Car Colors, Glasurit avait choisi la demeure de Roland Bonaparte, petit neveu de l’Empereur. Maison transformée depuis quelques années en Hôtel Shangri-La. C’était à Paris le 9 décembre.

Olivier Rogar

Lire la suite

Publié dans Actualités, Années 2010-2019, Manifestations | Commentaires (2) | |  Facebook | |